LES ACTUALITÉS EN BREF

Actualités fromagères

voir toutes les actualités
Lancement du site internet www.fromag...

Le CNIEL et l’ANICAP lance le site internet de la filière sur l’information sur les fromages au lait cru : www.fromagesaulaitcru.fr

Ce site internet a pour vocation de fournir aux consommateurs une information précise, complète et pédagogique sur les fromages au lait cru.

La Fédération des Fromages de France a participé aux différentes réunions du groupe de travail pour la conception du site internet.

 

Cliquez-ici pour accéder directement au site

 

En cas de questions, vous pourrez renvoyer les consommateurs sur ce site.

Pour renseignement complémentaire, contactez Leslie MARTIN, Responsable Hygiène et Développement Durable, au 01 55 43 31 55 ou par mail lmartin@cfpl.fr .

Actualisation des repères alimentaire...

Le 25 Juin 2019, l’ANSES a présenté ses avis sur les repères alimentaires des populations spécifiques : les femmes enceintes et allaitantes, les jeunes enfants (0-3 ans), les enfants (4-17 ans) ainsi que les femmes ménopausées et les hommes de plus de 65 ans.

Ces travaux vont compléter l’avis de 2017, sur les nouveaux repères permettant de couvrir les besoins nutritionnels de la population adulte générale tout en prévenant les risques de maladies chroniques et en limitant l’exposition à certains contaminants chimiques présents dans l’alimentation.

Dans le cadre du Programme National Nutrition Santé (PNNS), l’ANSES est chargée de fournir le fond scientifique et les repères sur lesquels reposent les recommandations alimentaires et les messages sanitaires. L’Agence élabore les repères alimentaires permettant de répondre aux objectifs du PNNS qui sont d’améliorer l’état de santé de la population. Santé Publique France sera ensuite chargé de donner les recommandations alimentaires (préconisation de consommation d’un aliment ou d’un groupe d’aliment).

 

Ci-dessous, ce qu’il faut retenir pour les quatre populations.

 

Les jeunes enfants (0 à 3 ans) :

La diversification alimentaire est une étape importante puisqu’elle permet de favoriser l’acceptation de nouveaux aliments :

-        Le début de la diversification alimentaire entre 4 et 6 mois,

-        La présentation répétée d’un aliment initialement refusé (8 expositions nécessaires),

-        L’offre d’un maximum d’aliments variés entre 5 et 18 mois,

-        L’importance accordée au moment des repas.

L’Anses souligne également l’importance d’établir des critères de teneur en sucre pour les produits ciblant les jeunes enfants puisqu’ils peuvent contribuer à des apports excessifs.

Les produits laitiers et les fromages sont contributeurs de calcium pour cette population.

 

Les enfants (4 à 17 ans) :

L’ANSES alerte sur la consommation excessive de sucre, essentiellement au moment du gouter sous forme de boissons sucrées et de pâtisseries-biscuits-gâteaux.

 

Les femmes ménopausées et les hommes de plus de 65 ans :

L’activité physique ne doit pas être négligée puisqu’elle permet d’assurer l’équilibre alimentaire de cette population et de prévenir certaines maladies liées au vieillissement.

 

Les femmes enceintes et allaitantes :

Certains nutriments sont indispensables tels que le fer, l’iode, la vitamine B9 et uniquement pour les femmes allaitantes les vitamines A et C. Les femmes en âge de procréer doivent veiller à l’équilibre alimentaire sans attendre d’être enceintes afin d’assurer dès la conception un statut nutritionnel satisfaisant et compatible avec les besoins du fœtus et de la mère.

Chez les femmes enceintes et allaitantes, les produits laitiers sont une source intéressante d’iode et les fromages, une source intéressante de Vitamine A.

 

En complément de ces repères, l’ANSES souligne des recommandations afin de maîtriser les risques liés aux substances chimiques ou aux bactéries pathogènes présentes dans les aliments. Les principales recommandations de l’ANSES afin de prévenir les risques microbiologiques sont :

-        Lavage des mains,

-        Les personnes présentant des symptômes de gastro-entérite doivent éviter de préparer des repas pour les autres,

-        Nettoyage et entretien régulier des surfaces de travail, matériels et ustensiles,

-        Hygiène du réfrigérateur,

-        Respect de la chaine du froid,

-        Respect des DLC des produits conditionnés et consommation rapide des aliments vendus au détail sans mention de la DLC (dans les 3 jours après l’achat),

-        Réfrigération rapide des plats cuisinés (durée d’attente à température ambiante inférieure à 2h),

-        Séparation des aliments crus et cuits.

 

De plus, l’ANSES précise des catégories d’aliments à éviter par populations sensibles pour réduire les risques d’infection. Concernant les fromages et les produits laitiers, ci-dessous un tableau récapitulatif.

Catégorie de population Aliments à éviter
Femmes enceintes

Lait cru.

Fromages au lait cru à l’exception des fromages à pâte pressée cuite.

Fromage à pâte molle à croûte fleurie (type camembert et brie) et à croûte lavée (type munster et pont l’évêque).

Fromage vendus râpés.

Personnes âgées

Lait cru.

Fromages au lait cru à l’exception des fromages à pâte pressée cuite.

Enfants 0 - 5 ans

Lait cru.

Fromages au lait cru à l’exception des fromages à pâte pressée cuite.

Enfants 6 – 10 ans

Lait cru.

Fromages au lait cru à l’exception des fromages à pâte pressée cuite.

 

La Fédération est très attentive aux messages de santé publique relatifs à la consommation de fromages au lait cru chez les jeunes enfants. Aussi, elle participera courant juillet à une réunion à la Direction Générale de l’Alimentation sur le sujet.

Vous trouverez en bas d'article le dossier de presse associé.

Rendez-vous sur le site de l’ANSES, ici, pour avoir de plus amples renseignements.

À ne pas manquer

voir tout

Photo du moment

VOUS AUSSI, PARTICIPEZ ET ENVOYEZ-NOUS VOTRE PLUS BEAU CLICHÉ !

j'envoie

VOS OUTILS

LES FROMAGERS DE FRANCE

DÉCOUVRIR TOUTES NOS ACTIONS

La Fédération des Fromagers de France représente les 3 200 crémiers-fromagers exerçant en boutiques et sur marchés.
Depuis plus de 70 ans, la Fédération s'est donnée pour mission de défendre et d'assurer le rayonnement de la profession.

POURQUOI ADHÉRER

POUR TOUT CELA...

... MAIS AUSSI

  • MÉDIATHÈQUE

    Accèdez à l’intégralité de l’actualité et des documents de votre filière

    DÉCOUVRIR
  • À VOTRE SERVICE

    Trouvez les réponses à vos questions

    Hotline

  • VOIR LA DÉMONSTRATION
    Hotline

LA FÉDÉRATION EN QUELQUES CHIFFRES

Voir tous les chiffres clés
  • 900 M€

    c'est le chiffre d'affaires de la profession.

  • 94 %

    des salariés sont en CDI.

  • 3 200

    c’est le nombre de crémiers-fromagers en France.

  • 50 %

    des fromagers sont fromagères.

Pour que les bons fromages restent entre de bonnes mains